Retour aux articles

L'honorable J. Michel Doyon : « Je suis chanceux d'être encore en vie! »

Je suis chanceux d’être encore en vie. En 2016, l’Institut m’a sauvé la vie!

De nombreuses années auparavant, un ami pharmacien m’avait recommandé de toujours porter sur moi un vaporisateur de nitroglycérine. « Cela pourrait peut-être, un jour, t’être utile », m’avait-il dit. Quelques années plus tard, je commençai à ressentir, parfois, une douleur au haut du dos. Or, comme mes visites et examens auprès de mon cardiologue ne révélaient rien de majeur, j’utilisais mon vaporisateur lorsque la douleur apparaissait et celle-ci s’estompait.

En fait, mon vaporisateur était devenu mon médicament miracle contre mes douleurs...jusqu’à un certain jour de mai 2016, lors d’une partie de golf. La douleur s’avéra alors si intense, malgré six vaporisations de nitro, que je décidai d’appeler, la partie terminée, mon cardiologue. Après divers tests et examens, il me référa aussitôt à l’Institut en vue de subir une coronarographie, et ce, après lui avoir demandé de le faire dans la discrétion la plus complète. Il était important, à mes yeux, de ne pas bénéficier d’un traitement de faveur et d’être traité au même titre que tout autre citoyen. L’examen eut lieu deux mois plus tard. Le résultat n’était pas ce je voulais entendre. Ma situation était à ce point sérieuse qu’une intervention s’imposait d’urgence. Deux jours plus tard, je subissais quatre pontages!

L’intervention chirurgicale fut un réel succès : aucune complication post-opératoire et je recouvris si bien la santé que je me présentais, cinq jours plus tard, au bureau. Personne, à l’exception de mes proches, ne surent que j’avais été hospitalisé. Merci au Dr Richard Baillot, mon chirurgien, aux anesthésiologistes, aux professionnels de la santé et aux infirmières dévouées. L’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, une institution exceptionnelle. Nous pouvons nous compter chanceux de bénéficier, à Québec, d’un tel hôpital. Merci encore!

-L’honorable J. Michel Doyon
 Lieutenant-gouverneur du Québec